toulongeon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

toulongeon

Message par Admin le Dim 07 Jan 2018, 11:17

https://sites.google.com/site/communesmorvanbourgogne/lachapellesoushuchonalone





Dans le parc régional naturel du Morvan, domaine composé de l’ancienne et grande dépendance d’un château aujourd’hui disparu sur un terrain de 1 à 7.60 hectares. L’endroit est paisible, sans aucune nuisance, en pleine nature de prés et de bois traversé de ruisseaux. L’étage du corps principal est organisé en un long logement offrant de grandes pièces avec cheminées et plafonds d’époque. Au total, 300m² de surface habitable réparti en 2 logements. Un premier logement de 3 pièces en rez-de cour et un second de 5 pièces à l’étage. L’intérieur ne manque pas de charme et pourrait après restauration devenir une maison à fort caractère. Il faudra éventuellement investir dans la rénovation de la couverture, et restaurer chaque pièce. Le coût de la restauration sera donc conséquent. Mais au final le résultat et la valeur de ce bien seront sans aucun doute à la hauteur.



Château de Toulongeon, à La Chapelle-sous-Uchon près d'Autun (Saône-et-Loire) (1756, détruit) : Agrandissement ou reconstruction pour Théodore Chevignard de Chavigny, gouverneur de Beaune. Après lui, le château appartint au comte de Vergennes, célèbre ministre de Louis XVI. Il fut pillé et détruit sous la Révolution française et les terres vendues comme biens nationaux.

Lenoir l’architecte de Chevignard











La Chapelle-sous-Uchon conserve le souvenir d’un château jadis célèbre, qui s’est appelé d’abord Alone puis Toulongeon . Les seigneurs d’Alone étaient, dès le XIIe siècle, parmi les plus puissants de la région. En 1610, la seigneurie fut acquise par Antoine de Toulongeon, qui la fit ériger en comté. Antoine de Toulongeon avait épousé Françoise de Rabutin-Chantal, fille de Sainte Jeanne de Chantal, fondatrice de l’ordre de la Visitation. Ils eurent, entre autres enfants, une fille qui épousa Roger de Bussy-Rabutin, dont l’Histoire amoureuse des Gaules, lui valut d’être embastillé plusieurs années par Louis XIV. Bussy-Rabutin était le cousin de Madame de Sévigné. Ainsi, beaucoup de personnages célèbres du XVIIe siècle séjournèrent ou vinrent en visite au château de Toulongeon.

























De son oncle Théodore de Chavigny, Charles Gravier de Vergennes hérita du château de Toulongeon racheté en 1759 au gendre de Roger de Bussy-Rabutin.




https://picasaweb.google.com/103740066980470946894/TOULONGEON2012
http://gw1.geneanet.org/genroy?lang=fr;m=N;v=de+toulongeon;t=N





Roger de Rabutin, mieux connu sous le nom de Bussy Rabutin, cousin de son épouse et cousin de Madame de Sévigné, auteur de l'histoire amoureuse des Gaules,  a crée dans son exile un décor dans son château qui exprime ses ressentiments à l'égard du Roi Soleil et la nostalgie de ses amours tumultueuses...

http://gw1.geneanet.org/genroy?lang=fr;p=gabrielle;n=de+toulongeon

Jean-Baptiste Leblond (1747-1815) né dans cette demeure, partit à vingt ans aux Antilles où il observa les différentes populations. Il étudia et pratiqua sur place la médecine. De 1776 à 1785 il effectua un long périple de Trinidad à Lima en passant par le Venezuela, la Colombie et l'Équateur. De retour en France il est nommé médecin naturaliste du roi et chargé de rechercher en Guyane le quinquina dont il a apprécié l'efficacité pour le traitement des fièvres tropicales. Il s'installera plus tard à Cayenne et deviendra, lors de la Révolution française, député puis président de l'Assemblée coloniale. Nommé botaniste de la colonie, il développera les cultures tropicales et particulièrement celle des plantes à épices nouvellement introduites en Guyane.
















avatar
Admin
Admin

Messages : 294
Date d'inscription : 29/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lachapellesousbrancion.org.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum